Faire un don

Évangile

Marc 1, 29-39

Écouter l'Évangile

En ce temps-là, aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm, Jésus et ses disciples allèrent, avec Jacques et Jean, dans la maison de Simon et d’André. Or, la belle-mère de Simon était au lit, elle avait de la fièvre. Aussitôt, on parla à Jésus de la malade. Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait. Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal ou possédés par des démons. La ville entière se pressait à la porte. Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies, et il expulsa beaucoup de démons ; il empêchait les démons de parler, parce qu’ils savaient, eux, qui il était. Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait. Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche. Ils le trouvent et lui disent : « Tout le monde te cherche. » Jésus leur dit : « Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile ; car c’est pour cela que je suis sorti. » Et il parcourut toute la Galilée, proclamant l’Évangile dans leurs synagogues, et expulsant les démons.

Méditation

Il est l'heure !
par Frère Raphaël de Bouillé
Écouter la méditation

Jésus vient de finir son jour de repos et se lève tôt le matin, pour réaliser la mission la plus importante de sa journée : prier son Père. Ce n’est pas une contrainte. Est-ce un devoir de discuter avec un ami ? Ni une obligation, ni un besoin... Non, simplement la joie d’être aimé et d’être fait pour aimer.

Savons-nous à quel point nous sommes aimés ? Avons-nous oublié que nous avons été désirés avant la fondation du monde ? Les empires passent, les continents migrent, l’amour de Dieu pour nous est de toujours à toujours. Comment avons-nous savouré cet amour hier ?

Comment pouvons-nous mettre cette amour en premier aujourd’hui ? J’aime dire le début du Notre Père lentement, en articulant chaque mot : Que ton nom soit sanctifié, que chacun sur la terre, dans le passé comme dans l’éternité, sache à quel point tu es bon, vrai et saint.

C’est le moment d’être saisi par la beauté de Dieu, de reposer en lui notre esprit afin d’inonder de son espérance notre journée.

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches:

Ou copiez et partagez le lien:

À vous la parole

5 commentaires

Rédiger un commentaire

« - « Depuis les lointains, le Seigneur m’est apparu : « Je t’aime d’un amour éternel, aussi je te garde ma fidélité. De nouveau, je te bâtirai et tu seras rebâtie, vierge d’Israël, tu reprendras tes ta... »

Lire la suite

Anita - 10 janvier 2024 - 16:36

« C’est si bon d’écouter ces messages …qui nous rapprochent de Dieu .
C’est la paix dans le cœur . »

Lire la suite

Pierre khouzam - 10 janvier 2024 - 15:39

« « Savons-nous à quel point nous sommes aimés ? »
Sans doute que non.
« Avons-nous oublié que nous avons été désirés avant la fondation du monde ? »
Non, mais ça rend/a rendu cette vie qui coule en moi... »

Lire la suite

Isabelle - 10 janvier 2024 - 12:32

« Merci infiniment, frère Raphaël, pour cette méditation qui nous parle de liberté et de joie.
Cela me rejoint très profondément et pour moi c'est applicable non seulement au temps de la prière, mais a... »

Lire la suite

Marie-Béatrice - 10 janvier 2024 - 10:25

Grâce à l'application pour smartphones et tablettes, écoutez les podcasts des méditations et la prière chantée du matin, où que vous soyez.

Prier dans la ville, l'outil indispensable des curieux de Dieu qui aimeraient lui parler au quotidien.

-0:00