Faire un don

Évangile

Marc 1, 21-28

Écouter l'Évangile

Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, il se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes. Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. » Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme. » L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui. Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. » Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée.

Méditation

Proche du Saint
par Frère Norbert-Marie Sonnier
Écouter la méditation

En Jésus-Christ, Dieu s’incarne. Le Fils de Dieu prend condition humaine et entre dans le déroulement de l’histoire humaine, en un lieu, la terre d’Israël, en un temps, lors de l’Empire romain. Là, il est confronté à ce qui fait le quotidien des hommes, avec son lot de malheurs et de difficultés. Il rencontrera l’humanité en prise avec ses aspirations de libération, ses désirs de délivrance et de guérisons diverses. Il porte en lui la sainteté de Dieu, mais il ne s’en sert pas pour contraindre à croire en lui et à l’accueillir comme le Messie promis.

Il y a pourtant une catégorie de créatures qui ne se trompent pas sur sa véritable nature : les esprits impurs. Ils possèdent les hommes et les affligent de maux et de souffrances. Ces esprits impurs abîment l’humanité, la défigurent, chez ceux qui en sont infestés. Ils regardent avec appréhension l’incarnation du Fils de Dieu comme une menace à leur endroit. Dieu qui s’incarne n’a d’autre but que de restaurer en l’homme l’image originelle perdue et défigurée. La sainteté de Dieu à l’œuvre dans l’humanité est bonne pour l’homme. C’est même une Bonne Nouvelle, un Évangile !

Dans cet affrontement, la sainteté est victorieuse par la puissance de la parole, celle du Verbe de Dieu fait chair. L’homme est libéré ; c’est la conséquence de l’action du Saint de Dieu. Les témoins présents dans la synagogue font le constat de cette autorité en acte. Il faudrait aller plus loin que la stupeur et l’étonnement. Il faudrait comprendre que la sainteté de Dieu ne se contemple plus seulement dans des visions prophétiques, mais que cette sainteté se fait proche de l’homme pour le sanctifier.

Extrait de Lumières dans la Bible (2022)

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches:

Ou copiez et partagez le lien:

À vous la parole

3 commentaires

Rédiger un commentaire

« Dieu m’a donné ce talent de soigner par l'échange, la parole, la rencontre facile même dans la nuit et dans le froid. Vivre pour moi est plus facile en milieu urbain. Je me sens comme un poisson dans... »

Lire la suite

Bourquard-Joye - 10 janvier 2024 - 5:34

« La sainteté se fait proche de l’homme…Où en sommes-nous aujourd’hui ?
Je pense que nous sommes plus mesurés, à même d’écouter l’autre différent de nous , de proche en proche , ceux qui le peuvent devi... »

Lire la suite

Godelieve - 09 janvier 2024 - 21:49

« Merci Seigneur Jésus d’être venu nous pour nous sanctifier.
Anita »

Lire la suite

Anita - 09 janvier 2024 - 17:17

Grâce à l'application pour smartphones et tablettes, écoutez les podcasts des méditations et la prière chantée du matin, où que vous soyez.

Prier dans la ville, l'outil indispensable des curieux de Dieu qui aimeraient lui parler au quotidien.

-0:00