Faire un don

Évangile

Marc 1, 7-11

Écouter l'Évangile

En ce temps-là, Jean le Baptiste proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. » En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et aussitôt, en remontant de l’eau, il vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. » 

Méditation

Joie de la Trinité
par Frère Patrick-Dominique Linck
Écouter la méditation

Lors du baptême de Jésus, c’est toute la Trinité qui est présente : le Fils reçoit le baptême de Jean-Baptiste, l’Esprit descend sur lui et le Père lui dit : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi je trouve ma joie. ».

Le baptême que reçoit Jésus au Jourdain n’est pas celui que nous recevons comme chrétien. Il s’agit d’un rituel juif de pénitence qui marque la décision du pécheur de se convertir, un bain de purification. N’est-il pas curieux que le seul Juste, le seul saint que la terre ait porté, Jésus, reçoive le baptême de conversion alors qu’il est le seul au monde à ne pas en avoir besoin ? Il accomplit ainsi la volonté de son Père qui trouve en lui toute sa joie. Jésus se trouve alors entouré des publicains, des prostituées et des pécheurs notoires venus recevoir le pardon de leurs fautes. Il nous dévoile ainsi le but de sa mission : ramener au Père tous ceux qui se sont éloignés de lui. Cette voix du Père aurait pu se manifester lorsque Jésus enseignait dans le temple ou dans la synagogue, au milieu des docteurs et des prêtres, mais non, c’est au milieu du Jourdain, au milieu des pécheurs, que l’Esprit est descendu et que le Père a parlé. C’est au moment où le Fils unique du Père se rend semblable non seulement à un homme, mais à un homme pécheur qui a besoin de la miséricorde de Dieu que la Trinité se manifeste pour la première fois dans l’Évangile et que le Père exprime sa joie en son Fils. « C’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de conversion. » (Lc 15, 7).

Extrait de Lumières dans la Bible (2020)

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches:

Ou copiez et partagez le lien:

À vous la parole

12 commentaires

Rédiger un commentaire

« Jean: un baptême de conversion pour tout pécheur. Jésus: le baptême dans l'Esprit ( le souffle esprit, selon la traduction de Frédéric Boyer) pour tout homme. Tout est dit. »

Lire la suite

Bernard - 08 janvier 2024 - 18:50

« Frère Linck,
Merci d’avoir pris le temps de nous partager votre méditation.

Vous nous posez la question suivante :
« N’est-il pas curieux que le seul Juste, le seul saint que la terre aie porté, Jés... »

Lire la suite

Anita - 08 janvier 2024 - 14:22

« Merci beaucoup, Frère Patrick-Dominique, de me faire découvrir cette présentation de la Trinité, qui éclaire le sens du baptême de Jésus. Quel magnifique dévoilement! Quelle fine "pédagogie" que la "m... »

Lire la suite

Brigitte - 08 janvier 2024 - 10:28

« Du baptême de Jésus à la lumière des Écritures
ou
Ce que me disent au jour d’aujourd’hui les textes bibliques se rapportant au baptême de Jésus.

Jésus demande le baptême de repentance. Étonnant ! ! !... »

Lire la suite

Anita - 08 janvier 2024 - 8:29

Grâce à l'application pour smartphones et tablettes, écoutez les podcasts des méditations et la prière chantée du matin, où que vous soyez.

Prier dans la ville, l'outil indispensable des curieux de Dieu qui aimeraient lui parler au quotidien.

-0:00