Faire un don

Évangile

Marc 3, 22-30

Écouter l'Évangile

En ce temps-là, les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Ce Jésus est possédé par Béelzéboul ; c’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. » Les appelant près de lui, Jésus leur dit en parabole : « Comment Satan peut-il expulser Satan ? Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut pas tenir. Si les gens d’une même maison se divisent entre eux, ces gens ne pourront pas tenir. Si Satan s’est dressé contre lui-même, s’il est divisé, il ne peut pas tenir ; c’en est fini de lui. Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, s’il ne l’a d’abord ligoté. Alors seulement il pillera sa maison. Amen, je vous le dis : Tout sera pardonné aux enfants des hommes : leurs péchés et les blasphèmes qu’ils auront proférés. Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’aura jamais de pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours. » Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit : « Il est possédé par un esprit impur. » 

Méditation

Le meilleur ou le pire
par Frère Lionel Gentric
Écouter la méditation

Les scribes ont compris une chose : Jésus est capable d’expulser les démons. À Capharnaüm, il a beaucoup impressionné en commandant à un esprit impur : « Tais-toi ! Sors de cet homme ! » (Mc 1, 25). Et l’esprit impur est sorti, « poussant un grand cri ».

De deux choses l’une : ou bien Jésus est habité par un esprit de sainteté qui purifie et relève, ou bien il est possédé par un esprit mauvais, plus puissant encore que l’esprit impur de Capharnaüm. Le meilleur ou le pire. Les scribes, pour ne pas reconnaître le meilleur, en viennent à supposer le pire : Jésus serait possédé par Béelzéboul. La manœuvre de décrédibilisation devrait marcher, imaginent-ils.

Jésus nous alerte : c’est un jeu dangereux. Le blasphème contre l’Esprit Saint, c’est de confondre la vie avec la mort, le bien avec le mal, Dieu avec le diable. L’Esprit porte la vie. Il n’est pas ambivalent.

« Dieu est lumière ; en lui, il n’y a pas de ténèbres. »  (1 Jn 1, 5)

Parfois, nous avons pu nous tromper. Parfois nous avons cru pouvoir reconnaître la lumière là où les ténèbres régnaient. Ou bien nous avons soupçonné le mal où il n’y en avait pas. Nos erreurs ne doivent pas nous décourager : cherchons toujours à reconnaître les marques authentiques de l’Esprit Saint.

Méditation enregistrée dans les studios du Jour du Seigneur

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches:

Ou copiez et partagez le lien:

À vous la parole

11 commentaires

Rédiger un commentaire

« Du péché contre l’Esprit Saint

Une parabole est à même de nous aider
à comprendre la nature de ce terrible péché :
la parabole de la Vigne,
la Vigne dont le Père est le Vigneron.

Comme tout bon vig... »

Lire la suite

Anita - 23 janvier 2024 - 13:21

« Esprit Saint, lumière du monde, soyez toujours à mes côtés. Amen.🙏🏻🙏🏻🙏🏻🕊️🕊️🕊️♥️♥️♥️ »

Lire la suite

Reine Marie - 22 janvier 2024 - 17:01

« Oui, rester dans la lumière de Dieu pour sortir de nos ténèbres. Sachons ouvrir la porte de l'Esprit Saint pour qu'il nous montre le juste chemin à prendre malgré nos chutes et nos désespoirs dans la ... »

Lire la suite

Marie La Joie - 22 janvier 2024 - 13:08

« Merci, Frère Lionel, pour votre méditation.
Ce péché contre l'Esprit Saint m'a toujours interrogée. Péché qui ne sera jamais pardonné ! C'est terrible. D'autant plus que je suis comme sainte Gertrude ... »

Lire la suite

Geneviève - 22 janvier 2024 - 12:55

« Oui sachons discerner les marques authentiques de l'Esprit Saint!
Merci frère pour cette parole. »

Lire la suite

Catherine - 22 janvier 2024 - 10:50

« Qu’il est difficile aujourd’hui de discerner le bien du mal quand les États se sentent tout-puissant sur la vie et la mort!
Merci Frère Lionel pour cette méditation sereine et tellement claire ! Que ... »

Lire la suite

Brigitte - 22 janvier 2024 - 7:04

Grâce à l'application pour smartphones et tablettes, écoutez les podcasts des méditations et la prière chantée du matin, où que vous soyez.

Prier dans la ville, l'outil indispensable des curieux de Dieu qui aimeraient lui parler au quotidien.

-0:00