Faire un don

Évangile

Marc 7, 24-30

Écouter l'Évangile

En ce temps-là, Jésus partit et se rendit dans le territoire de Tyr. Il était entré dans une maison, et il ne voulait pas qu’on le sache, mais il ne put rester inaperçu : une femme entendit aussitôt parler de lui ; elle avait une petite fille possédée par un esprit impur ; elle vint se jeter à ses pieds. Cette femme était païenne, syro-phénicienne de naissance, et elle lui demandait d’expulser le démon hors de sa fille. Il lui disait : « Laisse d’abord les enfants se rassasier, car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens. » Mais elle lui répliqua : « Seigneur, les petits chiens, sous la table, mangent bien les miettes des petits enfants ! » Alors il lui dit : « À cause de cette parole, va : le démon est sorti de ta fille. » Elle rentra à la maison, et elle trouva l’enfant étendue sur le lit : le démon était sorti d’elle. 

Méditation

À qui le dernier mot ?
par Frère Jean-Laurent Valois
Écouter la méditation

L'affaire était close. Jésus avait réfléchi : ce n'était ni le moment, ni le lieu, ni à lui de faire un miracle. Pourtant, une Syro-Phénicienne insiste. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Jésus lui laisse le dernier mot. Pourquoi ? La femme fait irruption dans la vie de Jésus, elle le bouscule. Il se laisse déranger, interrompre, perturber. On pourrait penser que, comme à son habitude, il finit par compatir devant cette femme prête à tout pour sauver sa fille. La raison est plus profonde. Il aurait pu développer ses arguments et balayer ceux de la Syro-Phénicienne d'un revers de la main. Jésus connait la mission qu'il a reçue de son Père, il lui est fidèle. Sa mission se dévoile dans l’attente des autres, et en particulier des plus pauvres. Il attendait que cette femme éplorée intervienne avec foi pour qu’il puisse montrer l’universalité du salut. Dès lors, la situation se retourne : grâce à elle, la bonne nouvelle est annoncée aux païens. 

À notre tour d’entendre l’appel secret du monde. Comme Jésus, nous avons à apprendre des pauvres !

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches:

Ou copiez et partagez le lien:

À vous la parole

5 commentaires

Rédiger un commentaire

« « Il attendait que cette femme éplorée intervienne avec foi pour qu’il puisse montrer l’universalité du salut. »
Je préfère penser que Jésus vit intensément le moment présent
La réponse de la Syro-ph... »

Lire la suite

Godelieve - 08 février 2024 - 19:37

« « Pourquoi Jésus laisse-t-il le dernier mot à cette femme? » Bonne question !

Qu’est-ce qui est le plus important ?
- Avoir le dernier mot ou s’incliner devant la vérité ?
- Repousser l’autre afin ... »

Lire la suite

Anita - 08 février 2024 - 14:56

« Je suis hors sujet avec ce commentaire, mais je viens d'ajouter une prière à la méditation de Frère Stefan d'hier. Prière que je trouve magnifique.

Pour faire un petit commentaire au sujet de l'évang... »

Lire la suite

Geneviève - 08 février 2024 - 8:21

Grâce à l'application pour smartphones et tablettes, écoutez les podcasts des méditations et la prière chantée du matin, où que vous soyez.

Prier dans la ville, l'outil indispensable des curieux de Dieu qui aimeraient lui parler au quotidien.

-0:00