Faire un don
  • La Bible en continu

Crucifixion

Episode 44 | 12.02.2024 | 14:43 min

frère Paul Adrien d'Hardemare

Couvent de l'Annonciation à Paris

Bonjour, je suis le frère Paul Adrien d'Hardemare et vous écoutez le podcast « La Bible en continu » dans lequel nous découvrons l'intégralité de la Bible, en 1 an. La traduction utilisée est la Bible de la liturgie. Avec mes frères dominicains de Prier dans la ville, de l’Amour vaincra et de l’École biblique de Jérusalem, je vous propose chaque semaine d'entendre un morceau de l'Ancien Testament, un psaume et un morceau du Nouveau Testament en lecture continue. J’introduis chacun de ces textes pour que vous en goûtiez la saveur et en tiriez bénéfice pour votre foi.

Vous écoutez l'épisode 44.

Psaume 99

Nous commençons à nous mettre en présence de Dieu avec le psaume 99, un psaume court où chaque fidèle est exhorté à se précipiter au service de la louange pour rendre grâce à Dieu. Puissions-nous accomplir ce psaume dans notre âme. 

Isaïe 62, 1 - 65, 7

Nous continuons notre lecture du livre d'Isaïe avec, au chapitre 62, un passage qui célèbre la future gloire de Sion. Cette fois-ci, le regard est plongé dans le futur, dans la restauration de Jérusalem, dans un symbolisme qui célèbre l'union nuptiale de Dieu pour son peuple. Dieu est l'époux et son peuple est l'épouse. Il y a un symbolisme nuptial qui s'insère dans des images sacerdotales : le manteau est le vêtement d'Aaron, le grand-prêtre et le diadème dont on parle est déjà le symbole de la tiare du grand-prêtre. 

Jérusalem est à la fois le lieu de l'amour de son peuple et le lieu où l'on célèbre un culte. 

Matthieu 27, 32-61

Nous passons maintenant à notre lecture de l'évangile selon saint Matthieu : la crucifixion. Celle-ci se déploie en deux triptyques. Premier triptyque, la mise à mort à proprement parler : il y a d'abord les tortures de Jésus, ensuite les moqueries des soldats romains qui font écho au procès romain, puis enfin les moqueries des grands prêtres juifs qui font écho au procès juif. Alors il y a un deuxième triptyque qui raconte la mort à proprement parler de Jésus : d'abord, ses dernières paroles, et puis ensuite une révélation divine, le rideau du temple qui se déchire, des catastrophes naturelles et finalement la proclamation de la foi par un centurion, un soldat romain. 

La foi de ce centurion et la présence des femmes soulignent la portée universelle de la mort de Jésus. Que ce passage nous en rappelle la profondeur et la charité. 

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel épisode de « La Bible en continu », notre rendez-vous hebdomadaire et intégral avec la Parole de Dieu.

Si ce podcast vous a plu, soyez prophète. Partagez-le à vos amis qui n'osent pas ouvrir la Bible. Que cette parole entendue grandisse en vous et porte son fruit.

Textes liturgiques © AELF, Paris

Grâce à l'application pour smartphones et tablettes, écoutez les podcasts des méditations et la prière chantée du matin, où que vous soyez.

Prier dans la ville, l'outil indispensable des curieux de Dieu qui aimeraient lui parler au quotidien.

-0:00