Faire un don

Évangile

Jean 1, 43-51

Écouter l'Évangile

En ce temps-là, Jésus décida de partir pour la Galilée. Il trouve Philippe, et lui dit : « Suis-moi. » Philippe était de Bethsaïde, le village d’André et de Pierre. Philippe trouve Nathanaël et lui dit : « Celui dont il est écrit dans la loi de Moïse et chez les Prophètes, nous l’avons trouvé : c’est Jésus fils de Joseph, de Nazareth. » Nathanaël répliqua : « De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ? » Philippe répond : « Viens, et vois. » Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. » Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. » Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! » Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. » Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

Méditation

La promesse du ciel ouvert
par Frère Pascal Marin
Écouter la méditation

À Philippe, à Nathanaël, Jésus a fait une extraordinaire promesse : « Vous verrez le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l'homme. » Cette promesse va les mettre en chemin. Ils iront désormais à la suite de Jésus pour voir en lui le ciel s'ouvrir. Philippe, Nathanaël et tous les disciples du Seigneur ne seront pas déçus. Du baptême au Jourdain à la Transfiguration, des apparitions du Ressuscité au don de l'Esprit à la Pentecôte, pour eux les cieux vont s'ouvrir. 

Mais n'oublions pas qu'avant tout, les Évangiles nous regardent. L'intention qui les anime, c'est que nous entrions par la foi dans une vie renouvelée, sanctifiée. Alors, où donc et comment peut se réaliser pour nous la promesse d'un ciel ouvert ? L'évangile propose ici une réponse. Car Jésus s'est déclaré lui-même "Fils de l'homme". Il revendique ainsi comme un signe d'élection divine d'être pleinement humain. 

Oui, le ciel s'ouvre pour nous lorsque Jésus, dans son humanité si vulnérable, vient dominer la haine. Oui, le ciel s'ouvre pour nous quand cessent les compétitions meurtrières et l'exclusion des plus faibles. Par l'attention portée à tous, la générosité et la miséricorde, notre terre voit fructifier en elle une fécondité venue du ciel. Les enfants de ce monde se convertissent à l'amour et se révèlent, en Jésus notre frère, fils et filles du Père céleste. 

Méditation enregistrée dans les studios de RCF Lyon

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches:

Ou copiez et partagez le lien:

À vous la parole

6 commentaires

Rédiger un commentaire

« Bonsoir frère,
Vous nous avez écrit que Jésus se déclare lui-même « Fils de l’homme » parce qu’il revendique comme signe de l’élection divine d’être pleinement humain.

J’aime beaucoup cette explicat... »

Lire la suite

Anita - 06 janvier 2024 - 1:05

« Frère, vous nous avez posé une question : « Où et comment peut se réaliser pour nous la promesse d’un ciel ouvert ? »
Vous nous proposez une excellente réponse : lorsqu’à la suite de Jésus qui par sa ... »

Lire la suite

Anita - 05 janvier 2024 - 17:07

« "Qu'est-ce que le Ciel ?"
- C'est l'Amour de Dieu"
telle a été la réponse de mon fils, alors qu'il avait 4 ans, à qui je posais cette question.
Quelle belle réponse !
Le Ciel ouvert ? N'est-ce pas res... »

Lire la suite

Geneviève - 05 janvier 2024 - 14:36

« Encore le temps des cadeaux! Ici, quelle promesse!
En ces temps où les forces du mal se déchaînent à nouveau (se sont-elles un jour arrêtées?), combien nous devons actionner nos énergies pour discern... »

Lire la suite

Brigitte - 05 janvier 2024 - 10:19

Grâce à l'application pour smartphones et tablettes, écoutez les podcasts des méditations et la prière chantée du matin, où que vous soyez.

Prier dans la ville, l'outil indispensable des curieux de Dieu qui aimeraient lui parler au quotidien.

-0:00