Faire un don

Évangile

Marc 7, 1-13

Écouter l'Évangile

En ce temps-là, les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem, se réunissent auprès de Jésus, et voient quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées. – Les pharisiens en effet, comme tous les Juifs, se lavent toujours soigneusement les mains avant de manger, par attachement à la tradition des anciens ; et au retour du marché, ils ne mangent pas avant de s’être aspergés d’eau, et ils sont attachés encore par tradition à beaucoup d’autres pratiques : lavage de coupes, de carafes et de plats.
Alors les pharisiens et les scribes demandèrent à Jésus : « Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens ? Ils prennent leurs repas avec des mains impures. » Jésus leur répondit : « Isaïe a bien prophétisé à votre sujet, hypocrites, ainsi qu’il est écrit : Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi. C’est en vain qu’ils me rendent un culte ; les doctrines qu’ils enseignent ne sont que des préceptes humains. Vous aussi, vous laissez de côté le commandement de Dieu, pour vous attacher à la tradition des hommes. » Il leur disait encore : « Vous rejetez bel et bien le commandement de Dieu pour établir votre tradition. En effet, Moïse a dit : Honore ton père et ta mère. Et encore : Celui qui maudit son père ou sa mère sera mis à mort. Mais vous, vous dites : Supposons qu’un homme déclare à son père ou à sa mère : “Les ressources qui m’auraient permis de t’aider sont korbane , c’est-à-dire don réservé à Dieu”, alors vous ne l’autorisez plus à faire quoi que ce soit pour son père ou sa mère ; vous annulez ainsi la parole de Dieu par la tradition que vous transmettez. Et vous faites beaucoup de choses du même genre. » 

Méditation

Tradition ou trahison ?
par Frère Philippe Jeannin
Écouter la méditation

S’il est recommandé et nécessaire de se laver les mains avant de passer à table ou lors d’épidémie de gastro ou de covid, certains peuvent en faire trop dans le lavage des mains, par TOC ou ritualisme religieux… Attention, une obsession de pureté peut masquer son contraire !

Jésus dénonce à la fois notre rapport au sacré et au péché… et notre duplicité. Parfois nous nous référons à la tradition - quand ça nous arrange – en délaissant le commandement de Dieu : l’amour du prochain.

Car ce sont d’abord nos intentions, nos calculs qui sont impurs, avant nos actions. Rappelons-nous : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère. Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur. » (Mt 5, 27-28)

Le péché, la faute, l’impur naissent d’abord dans nos pensées, au fond de notre cœur, et sont parfois plus dangereux que le passage à l’acte qu’ils commandent. C’est en amont, au niveau des intentions et du cœur, que Jésus souhaite notre urgente conversion. C’est à la racine de nous-mêmes qu’il veut nous rejoindre pour nous libérer de l’emprise du péché.

« Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi. » Et mon cœur à moi, où est-il en vérité ?

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches:

Ou copiez et partagez le lien:

À vous la parole

5 commentaires

Rédiger un commentaire

« Seigneur Jésus, par le texte d’aujourd’hui, tu nous invites à accueillir notre salut et à y collaborer. Avec ton aide tu veux nous voir discerner et arracher nous-mêmes l’ivraie semée en nous, à évalu... »

Lire la suite

Anita - 06 février 2024 - 16:27

« Seigneur tu sais toute chose!
Mon cœur est-il loin de toi.? Si tu veux, tu peux me guérir. »

Lire la suite

Mireille - 06 février 2024 - 8:57

« L’Évangile du jour est un baume. La duplicité, l’indifférence maquillée, la compassion de surface, sont des péchés du cœur très contemporains. Utiliser Dieu pour justifier son égoïsme est d’une gran... »

Lire la suite

Vincent - 06 février 2024 - 6:12

« Tradition ou trahison
Comédie tragédie ?

« « Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi. » Et mon cœur à moi, où est-il en vérité ? »
Le votre je ne sais pas, mon frère. Le mien, il... »

Lire la suite

Isabelle - 06 février 2024 - 3:47

Grâce à l'application pour smartphones et tablettes, écoutez les podcasts des méditations et la prière chantée du matin, où que vous soyez.

Prier dans la ville, l'outil indispensable des curieux de Dieu qui aimeraient lui parler au quotidien.

-0:00