Faire un don
  • La Bible en continu

Compassion

Episode 27 | 16.10.2023 | 15:54 min

frère Paul Adrien d'Hardemare

Couvent de l'Annonciation à Paris

Bonjour, je suis le frère Paul Adrien d'Hardemare et vous écoutez le podcast « La Bible en continu » dans lequel nous découvrons l'intégralité de la Bible, en 1 an. La traduction utilisée est la Bible de la liturgie. Avec mes frères dominicains de Prier dans la ville, de l’Amour vaincra et de l’École biblique de Jérusalem, je vous propose chaque semaine d'entendre un morceau de l'Ancien Testament, un psaume et un morceau du Nouveau Testament en lecture continue. J’introduis chacun de ces textes pour que vous en goûtiez la saveur et en tiriez bénéfice pour votre foi.

Vous écoutez l'épisode 27.

Psaume 123

Nous commençons par nous mettre en présence de Dieu avec le psaume 123, un psaume où nous crions notre reconnaissance envers Dieu pour nous avoir protégés. Ici le psaume célèbre la délivrance divine, en affirmant que, sans Dieu, les adversaires nous auraient engloutis dans le flot de leur colère. À travers cette confiance en la providence de Dieu, ce psaume nous invite à replacer encore et toujours notre foi en celui qui veille sur chacun de ses fidèles. 

Isaïe 14 - 15 - 16

Nous continuons notre lecture du livre d'Isaïe, nous aurons d'abord un oracle contre Babylone. Et dans cet oracle, nous verrons comment Isaïe décrit un roi qui descend aux enfers dans des termes tellement puissants que la tradition y a vu une description de Lucifer. D'ailleurs, le mot est dans le texte : « astre brillant », traduit par la Vulgate par Lucifer, un astre porteur de lumière, réminiscence de traditions mythologiques cananéennes. Ici, nous voyons en germe la tradition de l'ange déchu qui se met en place, sa descente du ciel jusqu'aux enfers. 

Puis nous aurons, dans les chapitres 15-16, des oracles contre Moab. Moab était un pays situé à l'est de la mer Morte, au nord du torrent du Zéred. Il fut traversé par les tribus d'Israël, conduites par Moïse pendant l'Exode. Ici, dans cet oracle, nous verrons Isaïe, qui présente plutôt une lamentation qu'une menace. Dans un style très expressif, nous verrons la compassion qui émeut le prophète en personne, ou en tout cas un Judéen qui est préoccupé par la situation terrifiante de son voisin, dans laquelle il reconnaît peut être la sienne à venir. 

Matthieu 18, 15-35

Nous passons maintenant à notre lecture de l'évangile selon saint Matthieu, chapitre 18, verset 15 jusqu'à la fin de ce même chapitre. Et nous continuons notre lecture de ce passage où Jésus décrit les relations qui doivent avoir lieu à l'intérieur de l'Église. 

Nous avions vu dans l'épisode précédent l'attention aux petits et comment il fallait faire attention à ce que personne ne quitte l'Église, comme la parabole de la brebis perdue. Dans ce passage, Jésus continue son enseignement, en parlant cette fois-ci de la correction fraternelle, qui doit souligner l'importance de l'amour et de la charité. C'est au nom de l'amour et de la charité que nous devons reprendre le pécheur. C'est peut-être aussi pour nous une manière de mettre en œuvre la parabole de la brebis perdue. 

Enfin, nous passons à une parabole sur le débiteur impitoyable, une parabole qui met en évidence la miséricorde de Dieu envers nous et qui met en évidence la miséricorde que, à notre tour, nous devons avoir envers les uns, envers les autres. La dernière phrase est un avertissement : « Ainsi sera traitée celui qui ne pardonne pas de tout son cœur. »

Que le Seigneur, à la lecture de ce passage, renouvelle en nous l'envie de pardonner de tout notre cœur et fortifie les relations que nous pouvons avoir avec nos frères chrétiens. 

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel épisode de « La Bible en continu », notre rendez-vous hebdomadaire et intégral avec la Parole de Dieu.

Si ce podcast vous a plu, soyez prophète. Partagez-le à vos amis qui n'osent pas ouvrir la Bible. Que cette parole entendue grandisse en vous et porte son fruit.

Textes liturgiques © AELF, Paris

Grâce à l'application pour smartphones et tablettes, écoutez les podcasts des méditations et la prière chantée du matin, où que vous soyez.

Prier dans la ville, l'outil indispensable des curieux de Dieu qui aimeraient lui parler au quotidien.

-0:00